Quand nos Eglises ont été fondées en Suisse romande il y a 81 ans, l’époque était assez semblable à la nôtre. C’était le chômage des années 30, la 2ème guerre mondiale allait éclater, les gens avaient peur.
Et dans ce climat, de courtes missions de pasteurs anglais, imposant publiquement les mains aux malades en vue de leur guérison, étaient ressenties comme des signes de la compassion de Dieu envers un monde angoissé.
Conscients de ces besoins, trois jeunes pasteurs suisses qui avaient servi dans le nord de la France, et certainement inspirés par l’Esprit du Seigneur, rentrent en Suisse où ils trouvent des cœurs grands ouverts à l’Evangile.
Tout particulièrement qualifié pour le premier poste clé, Adolphe Hunziker se fixe à Genève où il restera jusqu’à la fin de sa vie.

Arthur Maret, ancien coureur cycliste, s’établit lui aussi au bord du Léman, principalement à Lausanne, tout en rayonnant sur le reste du canton de Vaud, tandis qu’Ernest Lorenz habitera pendant 20 ans à la Chaux-de-Fonds, l’un des centres de l’industrie horlogère.

Les trois amis annoncent le « plein Evangile » et tiennent à souligner l’important ministère du Saint-Esprit, et cela en harmonie avec les conducteurs d’autres communautés mettant plutôt l’accent sur d’autres aspects du divin Message.
Pendant 81 ans, le Seigneur a fidèlement pourvu à tout ce qui s’est révélé nécessaire au développement d’une œuvre bâtie sur Lui seul puisque nos fondateurs n’appartenaient pas aux Eglises officielles de notre pays.
A ce jour, juin 2016, les Eglises Evangéliques de Réveil poursuivent fidèlement le chemin de nos fondateurs, conduits et encouragés par les bénédictions de notre Dieu Tout-Puissant.

Tiré de la plaquette du 75ème, avec adaptation 21.06.16